Epinov: Etude du rôle de la modélisation large échelle des réseaux épileptogènes dans le pronostic de la chirurgie de l’épilepsie

Etude du rôle de la modélisation large échelle des réseaux épileptogènes dans le pronostic de la chirurgie de l’épilepsie

Fig for website

logo_epinov_withSubline_fr_RGB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des milliers de patients atteints d’épilepsie focale résistante aux médicaments (EPR) bénéficient d’une chirurgie cérébrale dans le but d’arrêter leurs crises. Malgré les progrès techniques, le taux de réussite de la chirurgie de l’épilepsie ne s’est pas amélioré, restant à environ 50%. L’échec chirurgical serait dû à la non-résection ou à une modulation insuffisante des nœuds et voies importantes au cœur du réseau épileptogène. Pour tout candidat à la chirurgie, le facteur critique pour décider de la stratégie de traitement est une bonne estimation des résultats chirurgicaux. Or, aucune procédure fiable combinant les différents facteurs de pronostic pour un patient donné n’existe actuellement. Cela conduit à une grande incertitude à l’échelle individuelle pour prédire les effets de la chirurgie. Notre but est de guider les stratégies chirurgicales pour améliorer le pronostic chirurgical de l’épilepsie par une nouvelle approche basée sur la modélisation cérébrale à grande échelle grâce aux données individuelles des patients épileptiques. Des études pilotes rétrospectives ont confirmé la faisabilité de cette approche et ont montré des résultats prometteurs en termes de prévisibilité des résultats chirurgicaux. Notre projet consiste en un essai multicentrique impliquant 10 centres de chirurgie de l’épilepsie, en utilisant notre technologie neuroinformatique de pointe. Le cerveau virtuel (LCV) est une technologie de modélisation comprenant un modèle de réseau dynamique du cerveau adulte humain limité par l’anatomie du patient dérivée de l’imagerie cérébrale non invasive. Les données modélisées personnalisées générées par LCV amélioreront la localisation de la zone épileptogène, guideront une stratégie chirurgicale optimale et amélio reront les résultats chirurgicaux. L’essai prospectif et randomisé comprendra des sujets avec EPR qui auront une évaluation pré-chirurgicale et la prise de décision chirurgicale sera prise dans des conférences multidisciplinaires. Dans le groupe virtualisé, l’anatomie détaillée du patient, la connectivité structurelle et SEEG servent d’entrée pour le patient virtuel (VEP). Un rapport individualisé indiquant les régions les plus épileptogènes sera fourni à chaque investigateur. La décision chirurgicale sera faite par des conférences multidisciplinaires en tenant compte des résultats du VEP. Nous comparerons: 1 / le résultat chirurgical à 1 an en termes de fréquence de crise, 2 /l’influence des résultats de VEP sur les stratégies et la morbidité chirurgicales. Le VEP sera également effectué rétrospectivement chez les patients opérés du groupe témoin et les résultats de la virtualisation seront comparés aux résultats réels de la chirurgie. Nous souhaitons amener ces technologies sur le marché, ce qui révolutionnera la gestion des candidats chirurgicaux à l’épilepsie et améliorera le pronostic de la chirurgie de l’épilepsie.

 

Partenaires:

-          Aix Marseille Université

-          Dassault Systèmes

-          Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille 

-          Hospices Civils de Lyon

-          Inserm